Si peu pour 70% de mortalité…Si peu…

Lundi dernier nous avons eu le « plaisir » de nous rendez au centre de vaccination international afin de nous mettre à jour dans le but de notre voyage.

Le but avoué de cette consultation était en deux points: la fièvre jaune et les anti-paludiques.

Coupant net ma formation de massage ayurvédique (mais finie et achevée, ouf) , nous nous rendons là bas.

Nous prenons les informations, l’ordonnance (pour les anti-paludiques, cqfd) et nous apprenons avec désarroie que la fièvre jaune fait 70% de mortalité (parmis ceux l’ayant contractée) ! Nous souhaitons donc nous laisser le temps de la reflexion vis à vis de la vaccination, n’ayant pas l’envie de prendre à la légère l’injection de ce vaccin parmis les plus virulent.

En rentrant à la maison, Geof pianote sur son ordi à la recherche d’informations sur le site de l’OMS.

Le pays concerné par ce vaccin, dans notre voyage, n’est « que » le Pérou. Si nous y allons non vacciné, le risque est que nous le soyons (vaccinés) à l’aéroport d’Auckland.

Ainsi donc, voici ce qui est dit:

Principaux faits

  • La fièvre jaune est une maladie hémorragique virale aiguë transmise par des moustiques infectés. Le terme «jaune» fait référence à la jaunisse présentée par certains patients.
  • Près de 50% des personnes gravement atteintes de fièvre jaune qui ne sont pas traitées vont en mourir.
  • On estime chaque année à 200 000 le nombre de cas de fièvre jaune et à 30 000 le nombre de décès dus à cette maladie dans le monde.
  • Le virus amaril est endémique dans les zones tropicales d’Afrique et d’Amérique latine, totalisant une population de plus de 900 millions d’habitants.
  • Le nombre de cas de fièvre jaune a progressé ces deux dernières décennies en raison de la diminution de l’immunité de la population vis-à-vis de cette infection, de la déforestation, de l’urbanisation, des mouvements de population et du changement climatique.
  • La fièvre jaune est une maladie incurable. Le traitement en est symptomatique et vise à réduire les symptômes pour le confort du patient.
  • La vaccination est la mesure préventive la plus importante qui existe contre la fièvre jaune. Le vaccin est sûr, d’un prix abordable et très efficace et semble conférer une protection pour au moins 30 à 35 ans. Il donne en une semaine une protection immunitaire efficace à 95 % des sujets vaccinés.

Ainsi donc …

70% d’après le médecin ????

« Près de 50% des personnes gravement atteintes de fièvre jaune qui ne sont pas traitées vont en mourir. »

Mouais, de suite, on passe quand même a « ‘achement moins » (mais toujours trop) de mortalité…

« On estime chaque année à 200 000 le nombre de cas de fièvre jaune et à 30 000 le nombre de décès dus à cette maladie dans le monde. »

Mouais, du coup, après un rapide calcul, on est loin des 70% de mortalité :

200 000 malades, 30 000 décès = 15 % de mortalité….

Mouais mouais mouais… J’aime pas que l’on me prenne pour une cruche et encore moins que l’on me mente.

Alors, vaccin ou pas vaccin? Sachant que le vaccin de la fièvre jaune est un vaccin « vivant » (injection du virus) …Franchement, j’avoue n’avoir pas du tout envie. Mais je m’informe encore!

 

Publicités
Cet article a été publié dans Préparatif tour du monde. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Si peu pour 70% de mortalité…Si peu…

  1. Elodie dit :

    Coucou ! Je viens aux nouvelles : alors vous en êtes où ?
    Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s